• Chapitre 2 : Chute.

     

    Je fixe sans le voir le mur de cette pièce dans laquelle je suis depuis des jours, avachie par terre. Je hais cette pièce. Je hais ces murs remplis de dessins des enfants. Il n'y a aucune touche de violet. Pas de violet. Que du bleu. Uniquement du bleu. Je décide de me lever pour aller voir Chica. Nous sommes restées dans les mêmes pièces tous les 4. On ne veut pas voir nos remplaçants. Surtout moi. Comme elle s'appelle déjà ? Ah, oui, Toy Bonnie. «Toy» parce qu'elle fait plus mignonne pour les enfants. Tss. Les enfants nous adoraient ! Chica me dit de me calmer. Ah, oui, je viens de briser un tuyau. Oh et puis j'en ai rien à carrer ! Alors que j'étais encore en train de rager toute seule tandis que Chica me regardait, on entend des voix et des bruits de pas. Les employés. Je retourne à ma place initiale. Ils entrent. Ils disent qu'il manque une pièce à un animatronic. Je les vois s'approcher. Me dites pas que...

     

    «Tiens, salut Bonnie. Dis donc, tu te fais vieille !» fais un employé d'une vingtaine d'année en s'accroupissant devant moi.

     

    Je t'emm*rde. Tu vas voir si je me fais vieille quand je vais te broyer la gorge. Le collègue du jeune dépose une boîte à outils et l'ouvre. Il sort divers outils. Le jeune me sourit : «C'est bien aimable à toi d'offrir des pièces à tes remplaçants, mon lapin !»

     

     

     

    ¤¤¤

     

     

     

    Pitoyable. C'est le mot pour me décrire. Je suis abîmée et il me manque certaines parties de mon endosquelette. Comme Freddy et les deux autres. Sauf que moi, je reste dans cette même pièce sans bouger ni parler. Lorsque l'une de mes anciennes collègues vient me voir, elle se heurte à un costume vide. Un endosquelette désactivé. Les autres ont rejoint les nouveaux pour effrayer le gardien. Pas moi. Je ne veux pas les voir. Surtout pas elle. Jamais.

     

     

     

    Je ne veux pas bouger. Je ne veux pas parler. De toute façon, depuis le temps que mes cordes vocales d'animatronic n'ont pas été utilisé, je ne sais même pas si je pourrais. Je reste simplement là, à rien faire, pourrissant au fil des jours. C'est sûr que là les enfants ne risquent pas de me trouver mignonne. Je leur ferais peur avec les deux points rouges qui me servent d'yeux. Jamais plus un enfant ne me racontera ses histoires abracadabrantes. Jamais plus je ne les verrai sourire en nous regarder faire un spectacle. Jamais plus je ne verrai de violet sur un dessin. Je suis bonne à la casse, aux oubliettes.

     

     

    Bon sang ! Je suis encore en train de me lamenter sur mon sort ! Tu ne sais donc faire que ça, Bonnie ?! Je sursaute soudainement. Quelqu'un vient d'entrer.

     

    «Bonnie ? C'est Freddy.» Elle avance vers moi. Je ne réagis pas. L'ancienne animatronic vedette s'assoit à mes côtés. «Ca va ?» Aucune réponse. Je fixe le vide. Elle soupire. «Tu sais, Bonn', faut que t'arrêtes de rester immobile comme ça. Les gérants vont finir par te jeter à la casse-

     

    -Et alors ? » J'ai du mal à prononcer ces deux mots, parlant pour la première fois depuis des semaines. Ma voix est rouillée, limite flippante. Freddy sursaute légèrement en m'entendant parler et me regarde, analysant ce que je viens de dire.

     

    «Tu te fiche qu'ils te jettent, Bonn' ? » De nouveau, je redeviens muette. Freddy se lève et se plante devant moi en m'appelant. Je n'ai pas envie de répondre. Freddy reprend :

     

    «Bonnie, j'en ai marre ! Marre de te voir pourrir dans cette pièce ! Il va falloir te bouger ! Ce n'est pas parce que nous sommes remplacés qu'il faut s'apitoyer sur son sort jusqu'à ce que l'on soit désactivés ! Alors tu vas te lever et me suivre hors de cette pièce. Main-MAINTENANT !»

     

    Freddy est furieuse. Elle a trop parlé et a eu du mal à dire son dernier mot. D'abord, je reste sans réactions. Je réfléchis aux les paroles de ma patronne. Puis je relève la tête vers elle et plante mes deux points rouges dans les yeux de son endosquelette. «Je...ne veux...pas les voir.» Freddy soupire à mes mots. «Ils ne sont pas tels que tu les imagines. Ce n'est pas leur faute.» Ayant dit ça, elle me laisse seule avec mes idées noires.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:25

    oh ! mais fallait le dire tout de suite choupette~ je vais te faire un câlin~ attends j'arrive~ XD

    super chapitre, j'ai hate de la suite ! ^^

    2
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:25

    Yay ! *^*

    Je pense que je vais continuer maintenant, j'ai un peu d'inspiration ! ^^

    3
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:30

    ^^

    moi, je dois déco à 17h05 et j'écrirais la suite de mnaf du coup ! ^^

    4
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:33

    Cool ! Moi je suis en train d'écrire.^^

    5
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:49

    cool ! ^^

    6
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:50
    7
    Vendredi 15 Mai 2015 à 16:56

    je dois déco dans 10 minutes... c'est passé tellement vite ! >0<

    8
    Vendredi 15 Mai 2015 à 17:00

    Uiii ! >.<

    9
    Vendredi 15 Mai 2015 à 17:05

    z'y vais... T^T

    10
    Vendredi 15 Mai 2015 à 17:06

    Nooon ! Ze te kidnappe ! >.<

    11
    Vendredi 15 Mai 2015 à 17:08

    ... 5 minutes de retard, je vais me faire atomiser... désolé... T^T

    12
    Vendredi 15 Mai 2015 à 17:12
    13
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:40

    Ooooowww.... *^*

    14
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:42

    tu l'avais pas encore lu ? ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:42

    Non ! ^^"

    16
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:44
    du coup, le chapitre 3 est publié aussi XD
    17
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:46

    AH BON ?! OH LE BOULET !!!! xD

    18
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:55

    ouep XD elle l'a publié en fin d'aprèm je crois, j'étais déjà déco. ^^

    19
    Vendredi 15 Mai 2015 à 22:53

    8D Ca t'as plu alors ?

    20
    Vendredi 15 Mai 2015 à 22:57
    Ouiiiiii ! 8D
    21
    Vendredi 15 Mai 2015 à 22:59

    Tant mieux ! *^*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :